Carbone

Le renforcement carbone existe sous deux formes :

- Plats pultrudés en fibres de carbone à haute résistance et haut module élastique qui s’utilisent pour le placage de structures en béton armé et précontraint ou en acier. Le système est préconisé pour :

• Réparer et renforcer des éléments en béton dégradé par le temps et par des actions physico-mécaniques.

• Renforcer des poutres et planchers sous-dimensionnés pour une meilleure résistance à la flexion.

• Réparer des structures telles que les plaques, les dalles, les voûtes et les réservoirs avec un rayon de courbure élevé.

• Renforcer les éléments porteurs des édifices subissant des surcharges d’exploitation.

• Mettre en conformité anti-sismique des structures situées dans les zones à risque.

- Tissu en fibres de carbone caractérisé par un module élastique (comparable à celui de l’acier) et une résistance à la traction élevés. Ce système est préconisé pour :

• La réparation et l’augmentation de la section résistante à la flexion d’éléments en béton armé dégradé par des actions physico-mécaniques,

• L’élimination du flambage d’éléments en béton tels que poutres, piliers de ponts, cheminées, afin d’en améliorer la capacité portante et la résistance,

• Renforcer les liaisons poteaux/poutres,

• La réparation de structures telles que : plaques, voûtes et réservoirs,

• Le renforcement d’éléments porteurs d’édifices dont la structure est modifiée par de nouvelles contraintes architectoniques ou de service,

• La mise en conformité anti-sismique des structures situées dans les zones à risques.

Ce type de renforcement est lié à notre prestation lorsque nous créons des trémies dans les planchers ou lorsque que nous supprimons des éléments porteurs. Ce procédé permet de remplacer les aciers supprimés et d’éviter les fissurations.